enfant


enfant
Enfant, comm. gen. acut. Vient de ce mot Latin Infans. Mais le François dilate plus avant ce mot, que le Latin dont il le prend, car il l'usurpe aussi pour l'aage, auquel parvenu le parler luy est aisé. Et encores en use tant au singulier qu'au pluriel pour ces mots, Filius, Filia, et Liberi. Car il dit tant de son fils que de sa fille, C'est mon enfant, Ex me prognatus prognatave, et de tous en general sans distinction de sexe, les enfans de Pierre, Liberi Petri. L'Espagnol pour designer le fils de son Roy, dit Infante, assez esloigné de la proprieté Latine, et de la fille Infanta, car outre ce qu'il n'a esgard en ce à l'aage il usurpe ces mots avec prerogative d'honneur et dignité, és seuls enfans de son Roy, ne l'attribuant à nuls autres enfans des Seigneurs d'Espaigne, vassaux de son Prince. Et nous en France, appelons enfans de France ceux-là mesmes, et filles de France les femelles. Mais non du tout conforméement à l'Espagnol.
Enfans, Prognati.
Enfançon, Un petit et jeune enfant, Paruulus, Puellus, Puerulus, Pusio, Pupus, Infantulus.
Fort jeune enfant, Maxime puer.
Un enfant doux et gracieux, Mellitus puer.
Enfant d'une nature joyeuse, Laetae indolis adolescens.
Notable enfant et choisi entre tous, Lectissimus adolescens.
Jeune enfant de qui on a grande esperance, Summa spe praeditus adolescens, In optima spe repositus puer.
Enfans ou filles de bonne maison, Praetextati et praetextatae.
Les enfans d'honneur du Roy, In puberes honorarios transcripti, Pueri aristophori, vel dipnophori. Bud.
Enfans de deux seurs, Sobrini, Consobrini.
Les enfans cousins germains, fils des deux freres, Patrueles.
Les enfans de la seur de ma mere, Matrueles.
Enfans descendans de nous, soit du premier degré ou d'autre plus bas, Liberi, liberorum.
Les enfans de la deuxiéme centaine des Senateurs qui furent adjoustez aux premiers establiz par Romule, Minorum gentium patricij.
L'enfant que la mere a jetté à l'adventure, Infans proiectitius, Expositus.
Enfans qui changent incontinent de propos, et n'ont point de tenuë, Leui sententia pueri.
Maintenant les enfans sont ainsi mal apprins et de mauvaises meurs, Ita nunc sunt morati adolescentes.
La compagnie des enfans et serfs qui sont en la puissance d'un mesme pere de famille, Familia.
De peur que les enfans ne meurent de faim, Ne pueri pereant fame.
Cet enfant dont est-il? Puer hic vnde est?
Un fait d'enfant, Puerilitas.
C'est fait d'enfant, Puerile est.
C'est chose d'enfant legere, et de nulle valeur, Puerile est.
A la maniere d'enfant, Pueriliter.
La femme est en travail d'enfant, Parturit mulier.
L'enfant de quoy la femme est accouchée, Puerperium.
Enfant nay avant terme, Infans immature editus. Sueto. in Octauio. cap. 63.
Avoir des enfans de sa femme, Liberos suscipere, vel Sustollere, vel Tollere.
On luy a baillé femme pour avoir des enfans, Liberorum quaerendorum causa ei vxor data est.
Elle a eu un enfant de Pamphile, Peperit e Pamphilo.
Engendrer enfans, Operam liberis dare.
Changer un enfant à nourrice, Puerum subdere.
Jetter hors de la maison, comme n'estans pas vrais enfans, Summouere aliquos familia.
Mettre un enfant avec un maistre pour apprendre, Tradere puerum praeceptori vel magistro.
Apprendre à parler à un enfant, Figurare os pueri.
Eslever enfans et nourrir, Attollere partum, Liberos extollere.
Estre nourry en enfant de bonne maison, non point comme serf, Libere educari.
Dresser le langage d'un enfant, Figurare os pueri.
Reduire un enfant gasté, Corruptum adolescentem restituere.
Gouverner ses enfans, Liberis imperare.
Qui a la charge de prendre garde à un enfant, et de le conduire quelque lieu qu'il aille, Magister, Paedagogus.
Entretenir les enfans en leur debvoir, Liberos retinere.
Tuer ses enfans, Maculare partus suos parricidio.
Appartenant à enfant, Puerilis.
Le lieu en la maison auquel les enfans et serviteurs se tiennent, Paedagogium.
Qui sert aux enfans de porter leurs livres, Capsarius.
Le bruvage des petits enfans, Bua, buae.
Toutes petites choses à quoy les petis enfans s'esbatent et se joüent comme poupées, petites sonnettes, petites espés, Crepundia, crepundiorum.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • enfant — [ ɑ̃fɑ̃ ] n. • XIe; lat. infans « qui ne parle pas » 1 ♦ Être humain dans l âge de l enfance. ⇒ bambin, fille, 1. fillette, garçon, garçonnet, petit; région. drôle, gone, 2. minot, pitchoun; fam. gamin, gosse, lardon, loupiot, marmot, mioche,… …   Encyclopédie Universelle

  • enfant — ENFANT. sub. m. Fils ou fille par relation au père et à la mère. Avoir des enfans. Enfant mâle. Une femme qui est grosse d enfant, en mal d enfant, en travail d enfant. Être chargé d enfans. Une mère qui aime fort ses enfans. Cette mère souffre… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enfant — ENFANT. s. m. Fils ou fille par relation au pere & à la mere. Faire des enfants. avoir des enfants. enfant masle. une femme qui est grosse d enfant, en mal d enfant, en travail d enfant. estre chargé d enfants. une mere qui aime fort ses enfants …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Enfant De Chœur — Un enfant de chœur est un enfant qui intervient dans certaines cérémonies de l Église catholique (participer aux processions, servir la messe notamment). Ces fonctions sont réservées aux garçons. On les appelle aussi servants d autels mais aussi… …   Wikipédia en Français

  • Enfant de chœur — Un enfant de chœur est un enfant qui intervient dans certaines cérémonies de l Église catholique (participer aux processions, servir la messe notamment). Ces fonctions sont réservées aux garçons. On les appelle aussi servants d autels mais aussi… …   Wikipédia en Français

  • enfant — n. enfant ; fils, fillette. Enfant venèm, enfant tornèm prov. . voir à fiu …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Enfant — (frz., spr. angfáng), Kind …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Enfant de chœur — ● Enfant de chœur jeune garçon attaché au service de l église pour assister le clergé dans les cérémonies du culte ; personne naïve, crédule …   Encyclopédie Universelle

  • Enfant de — ● Enfant de suivi d un nom désobligeant, terme d injure à l adresse de quelqu un …   Encyclopédie Universelle

  • enfant — (an fan) s. m. 1°   Individu de l espèce humaine qui est dans l âge de l enfance. Un petit enfant. Un bel enfant. Jouer comme un enfant. •   Aussi, à dire le vrai, c est une extrême méchanceté de se moquer d un pauvre enfant qui n a appris le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.